Manifesto by Paul-Émile Borduas

Originally published on August 9, 1948, Refus Global was a scathing attack on conformism and traditionalism enslaving the Québec society. Borduas denounced the oppressive, suffocating environment that was hindering individual and collective creativity. He and his group of Automatistes dealt a major blow to the Catholic clergy establishement and marked the beginning of the end of period known as La Grande Noirceur and ushered in The Quiet Revolution.

Work In Progress: Translation 75% done


Rejetons de modestes familles canadiennes françaises, ouvrières ou petit bourgeoises, de l'arrivée du pays à nos jours restées françaises et catholiques par résistance au vainquer, par attachement,arbitraire au passé, par plaisir et orgueil sentimental et autres nécessités.

Offspring of modest, labourers or petit bourgeois french canadian families, from arrival to the country to our days remaining french and catholic as resistance to the conqueror, by attachment, by an arbitrary past, for pleasure and emotional pride and other necessities.

Colonie précipitée dès 1760 dans les murs lisses de la peur, refuge habituel des vaincus; là, une première fois abandonnée. L'élite reprend la mer ou se vend au plus fort. Elle ne manquera plus de le faire chaque fois qu'une occasion sera belle.

In 1760, a colony thrown into the smooth walls of fear, common refuge of the conquered; Abandoned there, one first time. The elite takes to sea or sells out to the strongest. They will never miss an opportunity to do it again and again.

Un petit peuple serré de près aux soutanes restées les seules dépositaires de la foi, du savoir, de la vérité et de la richesse nationale. Tenu à l'écart de l'évolution universelle de la pensée pleine de risques et de dangers, éduqué sans mauvaise volonté, mais sans contrôle, dans le faux jugement des grands faits de l'histoire quand l'ignorance complète est impraticable.

Little people closely kept under the cassocks that are the sole guardians of faith, knowledge, truth and the nation's treasure. Little people kept away from the universal evolution of the thoughts full of risks and dangers, educated without ulterior motives, but without control, in the false judgment of the great facts of history, even when total innocence is impossible.

Petit peuple issu d'une colonie janseniste, isolé, vaincu, sans défense contre l'invasion, de toutes les congrégations de France et de Navarre, en mal de perpétuer en ces lieux bénis de la peur (c'est-le-commencement-de-la-sagesse!) le prestige et les benefices du catholicisme malmené en Europe. Héritières de l'autorité papale, mécanique, sans réplique, grands maitres des méthodes obscurantistes nos maisons d'enseignement ont dès lors les moyens d'organiser en monopole le règne de la mémoire exploiteuse, de la raison immobile, de l'intention néfaste.

Little people borne of a Jansenist, isolated, vanquished colony, defenseless against invasion, issued from all the congregations of France and Navarre, eager to perpetuate in these fear-blessed places (fear-is-the-beggining-of-wisdom!) the prestige and benefits of the Catholicism, now struggling in Europe. Heirs of the papal authority, automatons, unquestionning, great masters of the obscurantist methods, these schools have the means to organize into monopoly the reign of exploitative knowledge, petrified sense and reason, and evil intentions.

Petit peuple qui malgré tout se multiplie dans la générosité de la chair sinon dans celle de l'esprit, au nord de l'immense Amérique au corps sémillant de la jeunesse au coeur d'or, mais à la morale simiesque, envoûtée par le prestige annihilant du souvenir des chefs-d'oeuvre d'Europe, dédaigneuse des authentiques créations de ses classes opprimées.

Little People who nevertheless multiply in the generosity of the flesh, and soul too, to the North of the Great America, its body exuberant with youth with a golden heart, but with a simian morality, restrained under the glass ceiling of the past prestige of European achievements, contemptuous of the original creations of the opressed classes.

Notre destin sembla durement fixé.

Our destiny seemed cast in stone.

Des révolutions, des guerres exterieures brisent cependant l'étanchéité du charme, l'efficacité du blocus spirituel.

However, revolutions and outside wars are breaking the spell, weakening the integrity of the spiritual blocus.

Des perles incontrôlables suintent hors des murs.

Uncontrollable drips are seeping out of the dam

Les luttes politiques deviennent âprement partisanes. Le clergé contre tout espoir commet des imprudences.

Political struggles are becoming seriously partisan. The clergy, against all hope, are making mistakes.

Des révoltes suivent, quelques exécutions capitales succèdent. Passionnément les premières ruptures s'opèrent entre le clergé et quelques fidèles.

Revolts follow, after that some executions. The first schisms erupt between clergy and some of their followers.

Lentement la brèche s'élargit, se rétrécit, s'élargit encore.

Slowly, the breach widens, then recedes, only to widen again.

Les voyages à l'étranger se multiplient. Paris exerce toute l'attraction. Trop étendu dans le temps et dans l'espace, trop mobile pour nos âmes timorées, il n'est souvent que l'occasion d'une vacance employée à parfaire une éducation sexuelle retardataire et à acquérir, du fait d'un séjour en France, l'autorité facile en vue de l'exploitation améliorée de la foule au retour. À bien peu d'exceptions près, nos médecins, par exemple, (qu'ils aient ou non voyagé) adoptent une conduite scandaleuse (il-faut-bien-n'est-ce-pas-payer-ces-longues- années-d'études!)

Travels to other countries multiply. Paris draws all interest. Too stretched in time and space, too mobile for our moored souls, it is but an excuse for a vacation spent to improve on a deficient sexual experience and acquire, by way of a stay in France, a false authority with which to better exploit the masses. Except for a few, our doctors (having travelled or not), adopt a scandalous behavior (got-to-pay-of-course-for-all-these-years-of-study!)

Des oeuvres révolutionnaires, quand par hasard elles tombent sous la main, paraissent les fruits amers d'un groupe d'exentriques. L'activité académique a un autre prestige à notre manque de jugement.

Groundbreaking works, should they fall upon our hands, seem like the sour grapes of a group of eccentrics. Academic activity gains more prestige out of our lack of judgment.

Ces voyages sont aussi dans le nombre l'exceptionnelle occasion d'un réveil. L'inviable s'infiltre partout. Les lectures défendues se répandent. Elles apportent un peu de baume et d'espoir.

These travels, for the few out of many, brings about an awakening. The inviable infiltrates all. Forbidden readings disseminate. They are a glimmer of hope.

Des consciences s'éclairent au contact vivifiant des poètes maudits: ces hommes qui, sans être des monstres, osent exprimer haut et net ce que les plus malheureux d'entre nous étouffent tout bas dans la honte de soi et la terreur d'être engloutis vivants. Un peu de lumière se fait à l'exemple de ces hommes qui acceptent les premiers les inquiétudes présentes, si douleureuses, si filles perdues. Les réponses qu'ils apportent ont une autre valeur de trouble, de précision, de fraîcheur que les sempiternelles rengaines proposées au pays du Québec et dans tous les séminaires du globe.

Consciousness are enlightened to the refreshing contact of damned poets: these men, not monsters, who dare sound out loud and clear what the most fearful of us repress in self-loathing and in the terror of eternal damnation. A light shines on the examples of these men that are the first to accept today's angst, so painful, akin to runaway girls. The answers brought forth have value in the disturbance, the precision, the novelty against the incessant ramblings put forth in the country of Quebec and in all of the seminaries of the globe.

Les frontières de nos rêves ne sont plus les mêmes.

The boundaries of our dreams have changed.

Des vertiges nous prennent à la tombée des oripeaux d'horizons naguère surchargés. La honte du servage sans espoir fait place à la fierté d'une liberté possible à conquérir de haute lutte.

Dizziness seizes us at witnessing the fall of the once overburdened rags obscuring our horizons. The shame of hopeless serfdom gives way to the pride of a freedom ready to be conquered by a righteous struggle.

Au diable le goupillon et la tuque! Mille fois ils extorquèrent ce qu'ils donnèrent jadis.

Toque and aspergillum be damned! A thousand times they have extorted away what they had given before.

Par delà le christianisme nous touchons la brûlante fraternité humaine dont il est devenu la porte fermée.

Beyond christianity we touch the burning human fraternity that it had shut out.

Le règne de la peur multiforme est terminé.

The reign of fear in many forms is over.

Dans le fol espoir d'en effacer le souvenir je les énumère:

  • peur des préjugés - peur de l'opinion publique - des persécutions - de la réprobation générale
  • peur d'être seul sans Dieu et la société qui isole très infailliblement
  • peur de soi - de son frère - de la pauvreté
  • peur de l'ordre établi - de la ridicule justice
  • peur des relations neuves
  • peur du surrationnel
  • peur des nécessités
  • peur des écluses grandes ouvertes sur la foi en l'homme - en la sociétié future
  • peur de toutes les formes susceptibles de déclencher un amour transformant
  • peur bleue - peur rouge - peur blanche : maillon de notre chaine.
Du règne de la peur soustrayante nous passons à celui de l'angoisse.

In the vain hope of exorcising them I list them here:

  • fear of prejudice - fear of public opinion - of persecution - of general shunning
  • fear of being alone without God and the society that inevitably alienates
  • fear of self - of our kin - of poverty
  • fear of the establishment - and its ridiculous justice
  • fear of new relationships
  • fear of the surrational
  • fear of necessities
  • fear of the broken levy letting in the faith in humanity - of the society of the future
  • fear of all things susceptible of triggering the lust for change
  • blue fear - red fear - white fear - the links of our shackles
From the reign of fear we go to the reign of angst.

Il aurait fallu être d'airain pour rester indifférents à la douleur des partis pris de gaieté feinte, des réflexes psychologiques des plus cruelles extravagances : maillot de cellophane du poignant désespoir présent (comment ne pas crier à la lecture de la nouvelle de cette horrible collection d'abat-jour faits de tatouages prélevés sur de malheureux captifs à la demande d'une femme élégante; ne pas gémir à l'énoncé interminable des supplices des camps de concentration; ne pas avoir froid aux os à la description des cachots espagnols, des représailles injustifiables, des vengeances à froid). Comment ne pas frémir devant la cruelle lucidité de la science.

One would have to be made of stone to remain indifferent to the pain of false glee, psychological reflex against the most cruel excentricities: draped in the poignant despair (how can one not scream at the news of a horrible collection of lampshades made from the tattoos taken from captives on request of a elegant woman; or not wince at the unending list of tortures in concentration camps; or not shiver to the bone at the description of spanish prisons, of unjustified reprisals, and cold-blooded vengeance). How can one remain stoic against the cruel lucidity of science.

À ce règne de l'angoisse toute puissance succède celui de la nausée.

This reign of powerful angst is succeeded by the reign of nausea.

Nous avons été écoeurés devant l'apparente inaptitude de l'homme à corriger les maux. Devant l'inutilité de nos efforts, devant la vanité de nos espoirs passés.

We have been disgusted of the apparent ineptness of man to right the wrongs. Disgusted of the futility of our efforts, of the conceit of our previous hopes.

Depuis des siècles les généreux objets de l'activité poétique sont vouée à l'échec fatal sur le plan social, rejetés violemment des cadres de la société avec tentative ensuite d'utilisation dans le gauchissement irrévocable de l'intégration, de la fausse assimilation.

For centuries the generous results of poetic activities are doomed to fail on the social scale, violently rejected from the frame of society then perverted for use in the irreversible warping of integration, a falsified assimilation.

Depuis des siècles les splendides révolutions aux seins regorgeant de sève sont écrasées à mort après un court moment d'espoir délirant, dans le glissement à peine interrompu de l'irrémédiable descente:

  • les révolutions françaises
  • la révolution russe
  • la révolution espagnole
avortées dans une mêlée internationale malgré les voeux impuissants de tant d'âmes simples du monde.

For centuries, the glorious revolutions, their breasts generous with milk, have been crushed to death after a short lapse of delirious hope, caught in the irrevocable decadence, hardly disturbed:

aborted in an international melee despite the powerless wishes of the so many ordinary souls of the world.

Là encore, la fatalité fut plus forte que la générosité.

Once again, fatality was stronger than generosity

Ne pas avoir la nausée devant les récompenses accordées aux grossières cruautés, aux menteurs, aux faussaires, aux fabricants d'objets mort-nés, aux affineurs, aux intéressés à plat, aux calculateurs, aux faux guides de l'humanité, aux empoisonneurs des sources vives.

Insensitive to rewards given to gross cruelty, to liars, to forgers, to makers of stillborn objects, to refiners, to flat out opportunists, to schemers, to false guides of humanity, to spoilers of lively streams.

Ne pas avoir la nausée devant notre propre lâcheté, notre impuissance, notre fragilité, notre incompréhension.
Devant les désastres de notre amour...
En face de la constante préférence accordée aux chères illusions contre les mystères objectifs.

Insensitive of our own cowardice, our impotence, our fragility, our incomprehension.
Insensitive to the disasters of our love...
Insensitive to the systematic preemption given to beloved illusions against the mysterious reality.

Où est le secret de cette efficacité de malheur imposée à l'homme et par l'homme seul, sinon dans notre acharnement à défendre la civilisation qui préside aux destinées des nations dominantes.

Where else is the secret of that dreaded efficiency imposed to man by man alone, but in the eagerness to defend the civilization that preside the destinys of dominating nations.

Les États-Unis, la Russie, l'Angleterre, la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne: héritières à la dent pointue d'un seul décalogue, d'un même évangile.

United States, Russia, England, France, Germany, Italy and Spain: Sharp-toothed heirs of a lone decalogue of a same gospel.

La religion du Christ a dominé l'univers. Vous voyez ce qu'on en a fait: des fois soeurs sont passées à des exploitations soeurettes.

The religion of Christ has dominated the universe. See what has become of it: Brotherly faiths have become brothers in arms in exploitation.

Supprimez les forces précises de la concurrence des matières premières, du prestige, de l'autorité et elles seront parfaitement d'accord. Donnez la suprématie à qui il vous plaira, et vous aurez les mêmes résultats fonciers, sinon avec les mêmes arrangements des détails.

Eliminate the forces driving competition on raw materials, on prestige and authority and they will agree. Give up control to whoever you like, the end result will be the same, with our without specifics.

Toutes sont au terme de la civilisation chrétienne.

All are under the terms of christian civilization.

La prochaine guerre mondiale en verra l'effondrement dans la suppression des possibilités de concurrence internationale.

The next world war will witness its collapse in the elimination of international competition.

Son état cadavérique frappera les yeux encore fermés.

Its corpse-like state will shock the still-closed eyes.

La décomposition commencée au XIVe siècle donnera la nausée aux moins sensibles.

The decomposition that began in the XIVth century will nauseate even the most insensitive.

Son exécrable exploitation, maintenue tant de siècles dans l'efficacité au prix des qualités les plus précieuses de la vie, se révélera enfin à la multitude de ses victimes: dociles esclaves d'autant plus acharnés à la défendre qu'ils étaient plus misérables.

Its despicable exploitation, kept up all these centuries by the sacrifice of the most precious virtues of life, will finally be revealed to the multitude of its victims: sedate slaves who, the more miserable they were, the more arduously they defended it.

L'écartèlement aura une fin.

The torture will end

La décadence chrétienne aura entrainé dans sa chute tous les peuples, toutes les classes qu'elle aura touchées, dans l'ordre de la première à la dernière, de haut en bas.

The christian decadence will drag down with it all the people, all the classes touched by it, from first to last, from top to bottom.

Elle atteindra dans la honte l'équivalence renversée des sommets du XIIIe.

Its descent into shame will be as deep as the summits attained in the XIIIth.

Au XIIIe siècle, les limites permises à l'évolution de la formation morale des relations englobantes du début atteintes, l'intuition cède la première place à la raison. Graduellement l'acte de foi fait place à l'acte calculé. L'explosion commence an sein de la religion par l'utilisation intéressée des sentiments existants immobilisés; par l'étude rationnelle des textes glorieux au profit du maintien de la suprématie obtenue spontanément.

In the XIIIth century, having reached the limits of evolution of the ethics of all encompassing relations, intuition gives way to reasoning. Gradually, the act of faith is replaced by the calculating act. The explosion takes root in the religion by the exploitation of the static sentimentality in place; and by the rational study of great tidings used to sustain the spontaneously acquired supremacy.

L'exploitation rationnelle s'étend lentement à toutes les activités sociales: un rendement maximum est exigé.

Rational exploitation slowly spreads to all social activities: maximum efficiency is mandatory.

La foi se réfugie au coeur de la foule, devient l'ultime espoir d'une revanche, l'ultime compensation. Mais là aussi, les espoirs s'émoussent.

The faith hides itself away in the hearts of the people, becoming the ultimate hope of revenge, final payback. But there, alas, hope fades.

En haut lieu, les mathématiques succèdent aux speculations métaphysiques devenues vaines.

In high spheres mathematics succeed over metaphysical speculation, now vacuous.

L'esprit d'observation succède à celui de transfiguration.

The experimental method replaces the divination.

La méthode introduit les progrès imminents dans le limité. La décadence se fait aimable et nécessaire: elle favorise la naissance de nos souples machines au déplacement vertigineux, elle permet de passer la camisole de force à nos rivières tumultueuses en attendant la désintégration à volonté de la planète. Nos instruments scientifiques nous donnent d'extraordinaires moyens d'investigation, de contrôle des trop petits, trop rapides, trop vibrants, trop lents ou trop grands pour nous. Notre raison permet l'envahissement du monde, mais où nous avons perdu notre unité.

Methodology bring upon progress against what was bounded. Decadence becomes likeable and necessary: it brings on the creation of flexible machines moving dizzily, it enshackles our tumultuous rivers while we wait on the wanton disintegration of our planet. Scientific instruments grant us extraordinary means of investigation, of controlling that which is too small, too fast, to shimmering, too slow or too tall for us. Our rationality enables us to conquer the world, world where we have lost our unity.

L'écartèlement entre les puissances psychiques et les puissances raisonnantes est près du paroxysme.

The split between the powers of the psyche and the powers of reason is at the breaking point.

Les progrès matériels, réservés aux classes possédantes, méthodiquement freinés, ont permis l'évolution politique avec l'aide des pouvoirs religieux (sans eux ensuite) mais sans renouveler les fondements de notre sensibilité, de notre subconscient, sans permettre la pleine évolution émotive de la foule qui seule aurait pu nous sortir de la profonde ornière chrétienne.

The material progress, reserved for the have-s, methodically restrained, have allowed the evolution of politics, helped by the religious powers (then without them) but leaving behind the renewal of our sensibilities, of our subconscious, without helping to evolve the sentiments of the people which could have taken us off the christian rut.

La société née dans la foi périra par l'arme de la raison: L'INTENTION.

The society borne in faith will die of the weapon of reason: INTENT.

La régression fatale de la puissance morale collective en puissance strictement individuelle et sentimentale, a tissé la doublure de l'écran déjà prestidigieux du savoir abstrait sous laquelle la société se dissimule pour dévorer à l'aise les fruits de ses forfaits.

The fatal regression of the strictly romantic and individualist collective moral power, has carded the magical screen of abstract knowledge under which society hides to comfortably consume the fruits of their excesses.

Les deux dernières guerres furent nécessaires à la réalisation de cet état absurde. L'épouvante de la troisième sera décisive. L'heure H du sacrifice total nous frôle.

The last two wars were needed for the realization of this absurd state of things. The horror of the third one will be decisive. The Midnight Hour of total sacrifice grows near.

Déjà les rats européens tentent un pont de fuite éperdue sur l'Atlantique. Les évènements déferleront sur les voraces, les repus, les luxueux, les calmes, les aveugles, les sourds.

Already the european rats are attempting a desperate bridgehead over the Atlantic. Events will overcome the greedy, the content, the luxurious, the stoic, those who will not see, those who will not hear.

Ils seront culbutés sans merci.

They will be mercilessly toppled.

Un nouvel espoir collectif naitra.

A new collective hope will rise.

Déjà il exige l'ardeur des lucidités exceptionnelles, l'union anonyme dans la foi retrouvée en l'avenir, en la colletivitié future.

Le magique butin magiquement conquis à l'inconnu attend à pied d'oeuvre. Il fut rassemblé par tous les vrais poètes. Son pouvoir transformant se mesure à la violence exercée contre lui, à sa résistance ensuite aux tentatives d'utilisation (après plus de deux siècles, Sade reste introuvable en librairie; Isidore Ducasse, depuis plus d'un siècle qu'il est mort, de révolutions, de carnages, malgré l'habitude du cloaque actuel reste trop viril pour les molles consciences contemporaines).

Tous les objets du trésor se révèlent inviolables par notre société. Ils demeurent l'incorruptible réserve sensible de demain. Ils furent ordonnés spontanément hors et contre la civilisation. Ils attendent pour devenir actifs (sur le plan social) le dégagement des nécessités actuelles.

D'ici là notre devoir est simple.

Rompre définitivement avec toutes les habitudes de la société, se désolidariser de son esprit utilitaire. Refus d'être sciemment au-dessous de nos posibilités psychiques. Refus de fermer les yeux sur les vices, les duperies perpétrées sous le couvert du savoir, du service rende, de la reconnaissance due. Refus d'un cantonnement la seule bourgade plastique, place fortifiée mais facile d'évitement. Refus de se taire --- faites de nous ce qu'il vous plaira mais vous devez nous entendre --- refus de la gloire, des honneurs (le premier constenti): stigmates de la nuisance, de l'inconscience, de la servilité. Refus de servir, d'être utilisables pour de telles fins. Refus de toute INTENTION, arme néfaste de la RAISON. À bas toutes deux, au second rang!

Place a la magie! Place aux mystères objectifs!
Place a l'amour!
Place aux nécessités!

Au refus global nous opposons la responsabilité entière.

L'action intéressée reste attachée à son auteur, elle est mort-née.

Les actes passionnels nous fuient en raison de leur propre dynamisme.

Nous prenons allégrement l'entière responsabilité de demain. L'effort rationnel, une fois retourné en arrière, il lui revient de dégager le présent des limbes du passé.

Nos passions façonnent spontanément, imprévisiblement, nécessairement le futur.

Le passé dut être accepté avec la naissances il ne saurait être sacré. Nous sommes toujours quittes envers lui.

Il est naïf et malsain de considérer les hommes et les choses de l'histoire dans l'angle amplificateur de la renommée qui leur prête des qualités inaccessibles à l'homme présent. Certes, ces qualités sont hors d'atteinte aux habiles singeries académiques, mais elles le sont automatiquement chaque fois qu'un homme obéit aux nécessités profondes de son être; chaque fois qu'un homme cosent à être un homme neuf dans un temps nouveau. Définition de tout homme, de tout temps.

Fini l'assassinat massif du présent et du futur à coup redoublé du passé.

Il suffit de dégager, d'hier les nécessités d'aujourd'hui. Au meilleur demain ne sera que la conséquence imprévisible du présent.

Nous n'avons pas à nous en soucier avant qu'il ne soit.

REGLEMENT FINAL DES COMPTES
Les forces organisées de la société nous reprochent notre ardeur à l'ouvrage, le débordement de nos inquiétudes, nos excès comme une insulte à leur mollesse, à leur quiétude, à leur bon goût pour ce qui est de la vie (généreuse, pleine d'espoir et d'amour par habitude perdue).

Les amis du régime nous soupçonnent de favoriser la "Révolution". les aqis de la "Révolution" de n'être que des révoltés: "...nous protestons contire ce qui est, mais dans l'unique désir de le transformer, non de le changer."

Si délicatement dit que ce soit, nous croyons comprendre.

Il s'agit de classe.

On nous prête l'intention naïve de vouloir "transformer" la société en remplaçant les hommes au pouvoir par d'autres semblables. Alors, pourquoi pas eux, évidemment!

Mais c'est qu'eux ne sont pas de la même classe! Comme si changement de classe impliquait changement de civilisation, changement de désirs, changement d'espoir!

Ils se dévouent à salaire fixe, plus un boni de vie chère, à l'organisation du prolétariat; ils ont mille fois raison. L'ennui est qu'une fois la victoire bien assise, en plus des petits salaires actuels, ils exigeront sur le dos du même prolétariat, toujours, et toujours de la même manière, un règlement de frais supplémentaires et un renouvellement à long terme, sans discussion possible.

Nous reconnaissons quand meme qu'ils sont dans la lignée historique. Le salut ne pourra venir qu'après le plus grand excès de l'exploitation.

Ils seront cet excès.

Ils le seront en toute fatalité sans qu'il y ait besoin de quiconque en particulier. La ripaille sera plantureuse. D'avance nous en avons refusé le partage.

Voilà notre "abstention coupable".

À vous la curée rationnellement ordonnée (comme tout ce qui est au sein affectueux de la décadence); à nous l'imprévisible passion; à nous le risque total dans le refus global.

(Il est hors de volonté que les classes sociales se soient succédées au gouvernement des peuples sans pouvoir autre chose que poursuivre l'irrévocable décadence. Hors de volonté que notre connaissance historique nous assure que seul un complet épanouissement de nos facultés d'abord, et, ensuite, un parfait renouvellement des sources émotives puissent nous sortir de l'impasse et nous mettre dans la voie d'une civilisation impatiente de naitre).

Tous, gens en place, aspirants en place, veulent bien nous gâter, si seulement nous consentions à ménager leurs possibilités de gauchissement par un dosage savant de nos activités.

La fortune est à nous si nous rabattons noe visières, bouchons nos oreilles, remontons nos bottes et hardiment frayons dans le tas, à gauche à droite.

Nous préférons être cyniques spontanément, sans malice.

Des gens aimables sourient au peu de succèer monétaire de nos expositions collectives, ils ont ainsi la charmanante impression d'être les premiers à découvrir leur petite valeur marchande.

Si nous tenons exposition sur exposition, ce n'est pas dans l'espoir naïf de faire fortune. Nous savons ceux qui possèdent aux antipodes d'où nous sommes. Ils ne sauraient impunément risquer ces contacts incendiaires.

Dans le passé, des malentendus involontaires ont permis seuls de telles ventes.

Nous croyons ce texte de nature à dissiper tous ceux de l'avenir.

Si nos activités se font pressantes, c'est que nous resentons violemment l'urgent besoin de l'union.

Là, le succès éclate!

Hier, nous étions seuls et indécis.

Aujourd'hui un groupe existe aux ramifications profondes et courageuses; déjà elles débordent les frontières.

Un magnifique devoir nous incombe aussi: conserver le précieux trésor qui nous échoit. Lui aussi est dans la lignée de l'histoire.

Objets tangibles, ils requièrent une relation constamment renouvelée, confrontée, remise en question. Relation impalpable, exigeante qui demande les forces vives de l'action.

Ce trésor est la réserve poétique, le renouvellement émotif où puiseront les siècles à venir. Il ne peut être transmis que TRANSFORME, sans quoi c'est la gauchissement.

Que ceux tentés par l'aventure se joignent à nous.

Au terme imaginable, nous entrevoyons l'homme libéré de ses chaines inutiles, réaliser dans l'ordre imprévu, nécessaire de la spontanéité, dans l'anarchie resplandissante, la plénitude de ses dons individuels.

D'ici là, sans repos ni halte, en communauté de sentiment avec les assoiffés d'un mieux être, sans crainte des longues échéances, dans l'encouragement ou la persécution, nous poursuivrons dans la joie notre sauvage besoin de libération.

Paul-Emile Borduas 1905-1960

Co-signees:
Madeleine ARBOUR 1923-, Marcel BARBEAU 1925-, Bruno CORMIER, Claude GAUVREAU 1925-1971, Pierre GAUVREAU 1922-, Muriel GUILBAULT , Marcelle FERRON-HAMELIN, Fernand LEDUC 1916-, Thérèse LEDUC, Jean-Paul MOUSSEAU, Maurice PERRON 1924-1999, Louis RENAUD, Françoise RIOPELLE, Jean-Paul RIOPELLE 1923-2002, Françoise SULLIVAN.

Log in or registerto write something here or to contact authors.